Mais qui va gagner l’Open d’Australie 2014 ?

A quelques jours du premier grand rendez-vous de la saison 2014, nous vous proposons un tour d’horizon des forces en présence pour la victoire finale à l’Open d’Australie.



La défense du titre semble capitale pour Novak Djokovic si le numéro 2 mondial souhaite s’installer de nouveau tout en haut de la hiérarchie. Légèrement en dessous des attentes placées en lui en 2013, sa fin de saison indoor laisse présager de meilleurs jours pour le Serbe. Sa collaboration avec Boris Becker devrait l’inciter à prendre davantage l’initiative dans les échanges, point clé lors de ses affrontements avec Rafael Nadal.

L’Espagnol a, quant à lui, une opportunité en or pour creuser l’écart sur la concurrence. Absent la saison dernière en raison d’une blessure au genou, il ne peut que grappiller quelques précieux points au classement ATP. Son « 3/4 de saison » 2013 lui a permis de réaliser l’une des plus grandes saisons de sa carrière. En tout cas la plus forte émotionnellement après 7 mois d’absence et de doutes sur sa capacité à rejouer à son meilleur niveau.

Derrière ces 2 extraterrestres, Juan-Martin Del Potro parait un outsider sérieux. Sa dernière saison a montré son retour au premier plan et il semble retrouver le niveau de jeu qu’on lui a connu en 2009, année où il a réussi à bousculer la hiérarchie et son fameux « Big Four » d’antan (demi-finale épique à Roland Garros contre Federer, victoire à l’US Open).

Un quintet « Murray – Federer – Ferrer – Tsonga – Gasquet » referme la liste des principaux favoris à la victoire finale.

Andy Murray a franchi un cap important depuis 2012 en s’adjugeant les Jeux Olympiques puis l’US Open et Wimbledon (2013). Sa collaboration avec Ivan Lendl porte ses fruits mais son manque de repères suite à une longue blessure (dos) pourrait le freiner.

Alors qu’il entame une saison avec un nouveau coach en la personne de Stefan Edberg, Roger Federer est en quête de sensations. La saison du renouveau ou la confirmation que le Suisse ne peut plus rivaliser avec Nadal, Djokovic ou Murray.

David Ferrer, Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet partent d’un peu plus loin… Mais avec un bon tableau et une aide extérieure (élimination surprise d’un cador, blessure, …), l’un des 3 pourrait bien tirer son épingle du jeu et nous surprendre. Nous, on mettrait bien une pièce sur Tsonga, la chaleur et l’ambiance de Melbourne l’ont toujours inspiré…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *