A la découverte du tennis
Histoire du tennis
Histoire du tennis

Histoire du tennis

Le tennis est l’un des sports les plus connus au monde. Mais avant d’être le sport connu de tous aujourd’hui avec en avant des stars comme Nadal, Federer et Djokovic, le tennis a bien eu droit à des débuts. Quand on y pense, connaissez-vous les origines du tennis ? Si vous êtes un fan de tennis et vous êtes curieux d’en apprendre plus sur cette petite balle jaune, c’est l’occasion parfaite.

Le jeu de paume : les origines du tennis

Si l’on doit remonter aux sources qui ont vu naître ce sport qu’est le tennis, le jeu de paume fera surface. Tout comme le badminton, le squash ou encore la pâlotte basque, tous ces sports se sont inspirés du jeu de paume. Existant depuis l’antiquité, le jeu de paume fut élaboré par des moines qui étaient à la recherche d’une activité sportive. Pour la pratique de ce sport, divers éléments devaient figurer.

Il s’agissait entre autres du sol, des murs, de poutres et pour finir les accessoires principaux. Une balle en l’occurrence l’esteuf et la paume de la main était indispensable à la pratique du jeu de la paume. Le nom « jeu de paume » résumait bien ce qu’était ce sport. Au fil du temps, le jeu connut de multiples mutations, et ce sur différents aspects.

Histoire du tennis

  • L’ajout de nouvelles règles ;
  • L’incorporation de nouveaux équipements ;
  • L’initiation à des techniques, etc.

Du jeu de paume au tennis : l’évolution du sport

Comme cela vient d’être mentionné, le jeu de paume à bien changer depuis ses débuts il y a des siècles de cela. Durant bien longtemps, le jeu se pratiquait uniquement avec la main. Toutefois, suite à des fractures à répétition, des gants furent introduits. Petit à petit, des cordages furent ajoutés aux gants pour rendre la réception moins douloureuse (c’est vrai que cela fait penser aux gants de baseball). C’est bien plus tard que les battoirs en bois sont apparus.

Il fallut patienter jusqu’au XVIe siècle pour voir la première raquette dotée d’un manche plutôt long et d’un cordage. Avec le jeu de paume, le filet était déjà présent, à la différence que sa hauteur était bien plus élevée comparée à celle du tennis. De plus, le jeu de paume pouvait être pratiqué en intérieur comme en extérieur.

L’apparition du tennis au Moyen-Âge

Le tennis est donc venu casser les codes sur de nombreux points. Avec le jeu de paume, la main était le principal instrument pour jouer, le tennis a instauré les raquettes qui se sont peu à peu imposées, et pour couronner le tout, il se joue en extérieur. Officiellement, le tennis ne vit le jour que plus de quatre siècles après la création du jeu de paume.

Son invention fut l’oeuvre du Major Walter Clopton Wingfield en 1873. Dans la pratique du jeu de paume, le serveur avait pour habitude de toujours annoncer qu’il était sur le point d’envoyer la balle à son adversaire. Il n’avait qu’à crier « tenez ! » et en ancien français, cela se prononçait « Tenèts ». Quand ce fut au tour des Anglais de se mettre à sa pratique, on finit par retenir le terme Tennis.